mare & martin

Collection Droit, sciences et environnement

Sous la direction de Laurent Fonbaustier

 

Il devient impensable d’appréhender les systèmes juridiques comme ils le furent jadis et même naguère. L’un des enjeux majeurs pour les décennies à venir : la capacité de nos ordres normatifs vieillissants à intégrer diverses contraintes (qui sont aussi des chances) pour partie inédites, parmi lesquelles les questions environnementales (donc scientifiques) tiennent une place éminente. La complexité des savoirs et des instruments à mobiliser en amont comme en aval des politiques et décisions publiques incarnées par et dans le droit invite à élargir le spectre traditionnel et à ne plus concevoir le droit de l’environnement en stricte autonomie, mais à l’appréhender dans ses dimensionnalités les plus diverses, les sciences dures entrant ici en synergie avec l’ensemble des sciences humaines et sociales. Les destinataires de la collection ne sauraient être limités au monde utile mais réduit des spécialistes et autres experts, fussent-ils éminents et de disciplines variées. Sans que la vulgarisation puisse nuire à la rigueur, est ainsi visé le plus large public, la société civile dans ses grandes largeur et profondeur : citoyens curieux ou engagés, entrepreneurs, associations, fondations, sans aucune exclusion, selon la loi en devenir du « concernement maximal ». Monographies, essais, travaux collectifs, ateliers, colloques, journées d’études, etc. : les formes les plus ouvertes ont vocation à être accueillies dans cette collection dont l’ambition première est de contribuer, modestement et à sa façon, par la réflexion commune et à travers le livre, au renouvellement du débat intellectuel et public sur les relations entre le droit, les sciences et l’environnement.

 

Déjà paru (extrait du catalogue)

 

Quelle(s) valeur(s) pour la biodiversité 

Mathilde Hautereau-Boutonnet, Ève Truilhé-Marengo

Penser et mettre en oeuvre les transitions écologiques

Agathe van Lang