mare & martin

Collection Droit de la sécurité et de la défense

Sous la direction d'Olivier Gohin et de Xavier Latour

 

Depuis 2012, l’Association française de droit de la sécurité et de la défensea pour objet :

– de regrouper la connaissance du droit de la sécurité et de la défense grâce notamment aux publications qu’elle assure ;

– de favoriser le développement de la recherche et de l’enseignement en droit de la sécurité et de la défense ;

– de favoriser l’échange d’expériences et d’analyses entre juristes de sécurité et de défense.

 

Le droit de la sécurité et de la défense est une matière en formation, à travers le concept multiforme de sécurité nationale,qu’elle soit intérieure ou extérieure. Elle se développe à grande vitesse : en témoignent le code de la défense de 2004 et le code de la sécurité intérieure de 2012, ainsi que de nombreux textes législatifs ou réglementaires non codifiés. En témoigne aussi la jurisprudence mal cernée, en tout cas mal étudiée, des tribunaux et des cours, de plus en plus fournie et précise, par exemple dans le droit de la fonction publique ou de la responsabilité pénale.

 

En abritant une collection dédiée au droit la sécurité et de la défense, les éditions Mare et Martin accompagnent le mouvement de reconnaissante de la place éminente d’une matière au cœur de l’action de l’Etat et de sa souveraineté.

Dirigée par les Professeurs Olivier Gohin (Université Paris II-Pantéhon Assas) et Xavier Latour (Université Côte d’Azur – Faculté de droit et de science politique de Nice), la collection a vocation à accueillir les travaux de la doctrine, prenant la forme d’ouvrages, d’actes de colloques, ou encore de thèses et de très bons mémoires de master.

Parce que le droit de la sécurité et de la défense est transdisciplinaire, le temps est largement venu d’explorer ou de mieux explorer de nouveaux champs d’études, en dehors des droits constitutionnel, administratif ou international : le droit pénal, le droit financier, le droit de l’Union européenne, la science politique consacrée aux institutions ou politiques publiques, l’histoire du droit, notamment, ont leur place dans cette collection, tout comme le droit civil et commercial, car la dimension entrepreneuriale de la sécurité doit être davantage prise en compte. De même, le vaste domaine du droit comparé est à investir.

C’est assez dire combien cette collection devrait rapidement s’enrichir de travaux importants et de qualité.