mare & martin

0
  • Psychothérapie, démocratie et loi.

    "Psychothérapie, démocratie et loi" de Martine Maurer

    1 juin 2009

    Martine Maurer

    Une psychothérapie présente-t-elle des dangers ? De la dépendance au thérapeute aux dérives sectaires en passant par l'incompétence, la psychothérapie peut se révéler préjudiciable. (...)

  • Les USA face à une double gouvernance

    Lotfi Bennour, 'Les USA face à une double gouvernance, de Reagan à Nixon'

    1 nov. 2008

    Lotfi Bennour

    Depuis l'affaire du Watergate jusqu'à l'Administration Reagan, la logique qui préside aux rapports entre la Présidence et le Congrès procède moins d'une succession cyclique de phases - présidentielles et parlementaires - que d'une concurrence permanente, et les deux pouvoirs sont donc condamnés à rivaliser, à s'affronter, mais aussi à coopérer. (...)

  • 1905-2005 La laïcité face aux défis du XXIe siècle

    "1905-2005 et le XXIème siècle"

    1 oct. 2008

    Pascal-Eric Lalmy L' A.L.R.

    Cet ouvrage collectif est proposé par un responsable local du PRG, Pascal-Eric Lalmy. Il recense des actes de colloque, des prises de position des radicaux de gauche et une série d'analyses tant historiques que contemporaines, en France et à l'étranger. (...)

  • L'Afrique et le Gabon au XXIe siècle

    "L'Afrique et le Gabon au XXIème siècle"

    1 mars 2008

    Marc-Louis Ropivia

    L'ouvrage, 'L'Afrique et le Gabon au XXIème siècle', de Marc-Louis Ropivia, pose une question essentielle : quarante-six ans après les indépendances africaines, est-il toujours normal, logique ou même important de continuer d'attribuer la culpabilité et la responsabilité du sous-développement de l'Afrique subsaharienne uniquement à des acteurs exogènes? (...)

  • Psychothérapie, démocratie et loi.

    L'usage du titre de psychothérapeute réglementé

    20 févr. 2006

    Martine Maurer

    "Quelques petits maîtres moliéreques, tirant profit du malheur et de la misère de 'patients' asservis voudraient continuer de 's'autoriser eux-mêmes', oubliant que, pour avoir cette curieuse prétention, il fallait d'abord avoir de solides connaissances, une vaste culture et beaucoup d'expérience. Cela n'est manifestement pas le cas des élèves 'titularisés' ou 'certifiés' par des formateurs généralement instruits par d'autres formateurs, dont il est établi que certains, ignorant tout de la psychopathologie, recourent aux artifices de la pensée magique [...] Ce que montre fort bien le livre 'Psychothérapie, démocratie et loi' de Martine Maurer (...)"