mare & martin

Retour à la collection
Les marchés de la misère

Les marchés de la misère

Contrôle, exploitation et représentation des classes miséreuses du XVIe siècle à nos jours

Auteurs : Natacha Coquery, Alain Bonnet

La misère, loin d’avoir disparu grâce au développement des capacités productives, aux progrès technologiques ou aux luttes sociales, semble étendre chaque jour un peu plus son empire. Cet ouvrage, issu d’un colloque universitaire
international, entend revenir sur les représentations et les discours qui ont été faits de l’état de misère sociale. Les contributions étudient l’inscription de la misère dans le système économique (comment la misère engendre une économie particulière, pour ceux qui la subissent et ceux qui en profitent ?), analysent les significations attachées à cet état particulier et leur évolution historique, dans le temps et l’espace (la misère ressortit-elle à une expérience individuelle ou est-elle une calamité qui afflige un groupe social ? Est-elle identique au malheur, à la déchéance ou à la privation ? Peut-on constituer la misère en objet historique, c’est-à-dire en une réalité autonome susceptible d’une analyse critique ?), examinent enfin les modalités de la représentation artistique des misérables.