mare & martin

Retour à la collection
Prohibition(s)

Prohibition(s)

Sous la direction de : Arnaud Coutant

Prohibition. Dans l’imaginaire collectif, ce mot renvoie à une période particulière de l’histoire des États-Unis : les années 1920. Pendant plus de dix ans, sur tout le territoire de la fédération, le commerce et le transport d’alcool sont interdits. Cette politique fait l’objet de plusieurs textes juridiques (constituants et législatifs) jusqu’à son abandon en 1933. Cette présentation repose déjà sur une approximation : aujourd’hui, en 2018, la prohibition est toujours pratiquée dans certains États américains, au niveau local… Les contributions de cet ouvrage poursuivent deux desseins. D’une part, elles permettent de montrer les conséquences littéraires, linguistiques et culturelles d’un tel choix. D’autre part, elles montrent que, loin d’être une politique uniquement américaine, aux contours historiques précis, la prohibition est aussi une manière d’aborder la question de l’alcool et de sa consommation qui a fait l’objet de nombreuses législations. Plusieurs pays ont ainsi choisi des voies comparables, et parfois identiques. De surcroît, la prohibition est toujours une question d’actualité, aux États-Unis comme dans d’autres pays, pour réguler la consommation d’alcool. À l’issue de cette relecture, c’est un pluriel qui s’impose, car la prohibition prend des visages différents, en fonction du prisme utilisé pour l’étudier.