mare & martin

Retour à la collection
Les grands procès

Les grands procès

Un territoire d’écriture - Tome 5

Auteur : Catherine Puigelier

L’ écriture se présente-t-elle en amie ou en ennemie des grands procès ?

Jean Foyer (1921-2008) écrit dans son ouvrage d’histoire de la justice que différents régimes politiques « auront recours à des juridictions pénales d’exception ou du moins à des juridictions politiques. On conserve le cadre, les méthodes, on élimine de la justice les adversaires politiques, on les remplace par des amis ».

L’amitié est – en justice – refuge et opportunité. Elle est également rejet et adversité.

Les écrivains ont été – à l’instar de tout justiciable – en proie à l’écriture amie ou ennemie des grands procès.

Ils ont pu, pendant et après la Seconde Guerre mondiale, devenir les aventuriers d’un double jeu de l’écriture.