mare & martin

Retour à la collection
Les grands procés

Les grands procés

Tome XII

Auteur : Catherine Puigelier

Le XXIe siècle n’échappe pas au besoin de poser sur le papier ou tout équivalent la pensée juridique. Demandes, défenses, conclusions, mémoires, notes, branches, moyens… imposent une plume cohérente. Même le droit de se taire est tributaire de ne dire mots au travers de phrases préalablement construites.
L’exercice est cependant subtil. Dans un procès, il importe, que l’on soit en demande ou en défense, de convaincre en utilisant un langage et des termes choisis. Savoir peser ou limiter les « lettres » s’inscrit ainsi dans la mission du juriste, qui consiste aussi à maîtriser son écriture.
Le procès littéraire Victor Kravchenko rappelle à quel point le texte, que ce soit ou non par la voie du témoignage, est indispensable dans les grands procès. L’objet du présent ouvrage est de rappeler qu’une instance judiciaire constitue un territoire d’écriture.