mare & martin

Retour à la collection
La césure interprétative entre le juge et la doctrine à la lumière de l’expérience constitutionnelle française

La césure interprétative entre le juge et la doctrine à la lumière de l’expérience constitutionnelle française

Auteur : Johanna Noel

Au croisement de la théorie du droit et du droit constitutionnel, cette thèse propose de dépasser la vision binaire de l’interprétation juridique. L’opposition entre l’interprétation descriptive de la doctrine et l’interprétation normative du juge mérite d’être discutée. Par le choix d’une méthode interdisciplinaire, cette étude met en avant une autre représentation du phénomène juridique. Il existe une communauté des interprètes du droit montrant que tout discours juridique est nécessairement dialogique. Surtout, la doctrine est également une actrice qui participe à la normativité juridique. Elle émet de la pending law, que l’on pourrait traduire par « droit en attente », nouveau concept qui déstabilise l’idée d’une césure interprétative.