mare & martin

Retour à la collection
Hayter & l'atelier du monde

Hayter & l'atelier du monde

Entre surréalisme et abstraction

Musée des Beaux-Arts de Rennes

Sous la direction de : Jean-Roch Bouiller, Laurence Imbernon, Zoé Marty

Autour d’une Saison américaine en France qui réunit quatre musées français du réseau FRAME (French Regional and American Museum Exchange), le Musée des beaux-arts de Rennes est associé au Musée d’arts de Nantes, le Centre de la Vieille Charité, Musées de Marseille et le Musée Fabre de Montpellier. L’INHA, Institut National d’Histoire de l’Art organise à cette occasion un colloque le 17 mai à Paris sur de nouvelles lectures de l’art entre l’Amérique du Nord et la France dans la seconde moitié du xxe siècle.
Autour des estampes et peintures de Stanley William Hayter (1901-1988), sont présentées les gravures de plus de soixante artistes qui participèrent à l’Atelier 17 entre 1927 et 1964. Quatre essais déclinent une histoire de l’art moderne entre Paris et New York puis Paris de nouveau. L’approche pédagogique exceptionnelle de Hayter fait découvrir aux États-Unis la gravure comme un mode d’expression séminal. La création artistique des femmes artistes, sculptrices se révèle essentielle à l’atelier. Si les créations de Hayter témoignent d’un ancrage surréaliste qui s’affirme tout au long de sa carrière, il a également su favoriser et encourager l’abstraction à l’atelier, comme dans sa pratique de la peinture et de la gravure.