mare & martin

Retour à la collection
Gravité et droit pénal

Gravité et droit pénal

Auteurs : Julie Alix, Audrey Darsonville

Gravité et droit pénal sont intimement, consubstantiellement liés. La gravité est même au fronton du code pénal : « Les infractions sont classées, suivant leur gravité, en crimes, délits et contraventions » (article 111-1).

La légitimité du droit pénal repose sur la gravité du comportement commis ou de ses conséquences qui justifient que l’État recoure à cet outil extraordinaire qu’est le droit pénal, droit grave parmi les droits, expression ultime du monopole étatique de la violence.Travailler sur la gravité, c’est en effet accéder à toute la subjectivité du droit pénal.

L’ouvrage se penche sur les liens qu’entretiennent le droit pénal et la gravité et s’attache à tenter de définir les contours de la notion de gravité, les indicateurs qui permettent de repérer les effets qu’elle produit sur le droit, tout autant que ces effets eux-mêmes, tant substantiels que processuels.