mare & martin

Retour à la collection
Droit(s) et hip-hop

Droit(s) et hip-hop

Sous la direction de : Arnaud Montas

Parce que l’un s’est construit en contestant les règles et parce que l’autre les incarne avec vigueur, le hip-hop et le droit n’étaient pas faits pour s’entendre. Mouvement social frondeur, le hip-hop, avec ses formes artistiques parfois provocantes voire subversives, est pourtant devenu une culture de masse. Aujourd’hui, comment les sciences sociales et le droit en particulier appréhendent-ils le phénomène Hip-hop ? D’un côté, il est question de rap, de graffiti, de breakdance, de sample ou de punchline ; de l’autre, on trouve l’ordre public, la liberté d’expression, la police, la propriété ou le droit d’auteur. Au milieu, des regards universitaires issus de la sociologie, des sciences politiques et de l’ethnomusicologie viennent nourrir la réflexion juridique.