mare & martin

Retour à la collection
Droit, justice et politiques communicationnelles

Droit, justice et politiques communicationnelles

Permanence et ruptures

Auteurs : Sandrine Chassagnard-Pinet, Serge Dauchy

Faire connaître le droit a été, au fil des âges, une préoccupation constante de ses producteurs. Toutefois, l’émergence d’une société de la communication a naturellement affecté la sphère juridique et judiciaire. De nouvelles pratiques, sollicitant amplement les technologies de l’information et de la communication, apparaissent tant au stade de l’élaboration du droit qu’à celui de sa diffusion. Les messages émis s’amplifient, ce qui n’est pas sans produire d’effet réflexif sur le droit lui-même. Les normes juridiques et décisions judiciaires sont touchées par l’enjeu communicationnel qui les entourent et que leur auteur ne peut ignorer. Le droit devient tout à la fois objet et outil de communication. Le présent ouvrage, qui rassemble les contributions de douze auteurs, a pour ambition de mettre en lumière les politiques de communication initiéespar les différents acteurs de la production normative, d’en détecter les formes nouvelles mais aussi d’en apprécier la perception par le public cible. Appréhender le droit à travers le prisme de la communication déployée par ses producteurs, aux différents stades du processus normatif et à l’occasion des différentes expressions de la régulation juridique, doit permettre une compréhension renouvelée de la mutation des sources du droit, de la diversité des textures que la norme juridique peut revêtir et de la fonction communicationnelle endossée par le droit.

Sandrine Chassagnard-Pinet est Professeure de droit privé à l’Université de Lille, co-directrice de l’Equipe René Demogue (CRD&P, EA 4487). Serge Dauchy est Directeur de recherche au CNRS, membre du Centre d’histoire judiciaire de l’Université de Lille.