Autorités de Police et sécurité locale

Jérôme Millet

 

Qui fait la police ? La diversité des acteurs impliqués dans la lutte contre la délinquance au niveau départemental et les multiples relations qu'ils sont amenés à nouer interdisent de répondre simplement à la question. L'analyse des politiques publiques de sécurité conduit en effet à identifier cinq acteurs principaux, qui prennent une part variable, mais jamais négligeable, dans la lutte contre la délinquance : le préfet, le procureur de la République, le maire, le policier et le gendarme.

L'existence de ce « quintette » met en exergue la centralisation importante et la place primordiale accordée à l'État dans le dispositif de sécurité, caractéristiques toutefois disputées ─ à défaut d'être remises en cause ─ par une décentralisation territoriale débutée à la fin des années 70 et le passage à une logique de sécurité initiée au début des années 1990.

C'est en étudiant ces glissements portés par la succession des politiques publiques de sécurité qu'on observe qu'il y a moins une répartition stricte des tâches qu'un enchevêtrement des attributions, cet enchevêtrement variant aussi bien dans le domaine de la sécurité quotidienne que dans ceux de la police judiciaire et du maintien de l'ordre public. La « coproduction » qui en découle questionne la permanence du monopole étatique de la contrainte, incarné par le préfet de département, en matière de lutte contre la délinquance ; il impose également un partenariat local.

 

Docteur en droit de l’université Panthéon-Assas (Paris II), Jérôme Millet est officier de la gendarmerie nationale. Il occupe actuellement la fonction d’adjoint au chef du pôle juridique et judiciaire auprès cabinet du Directeur général de la gendarmerie nationale.

ISBN : 9782849340967
Remise de 5 %
41,00 € 38,95 €