La musique et la publicité

les logiques socio-économiques et musicales des mutations des industries culturelles

Christophe Magis

Alors que sa place est de plus en plus prégnante dans le quotidien des individus au point même qu’elle tend quasiment à conquérir le statut de genre musical, la « musique de pub’ » a pourtant étrangement fait l’objet de bien peu de réflexions ou d’essais théoriques. Qu’il s’agisse des enjeux socio-économiques et des contraintes spécifiques qui concourent à son élaboration, comme de ses canons formels, ses formules et la particularité de ses ritournelles, elle ne semble pas avoir retenu l’attention des chercheurs. Pourtant, et notamment sur les deux dernières décennies, elle a été l’objet d’un ensemble de stratégies d’acteurs des industries culturelles et de la publicité, stratégies qui se sont habillées de discours réguliers dans l’espace public, à la fois sur la définition de ce qui fait une « belle » campagne publicitaire ou sur l’importance du rôle de la publicité pour venir en aide à une industrie musicale en crise. Ces stratégies sont à replacer dans un ensemble de mouvements plus larges que le présent livre analyse en cherchant à mettre en relief les multiples acteurs participant de ce que serait la conception et création de la musique de publicité. L’ouvrage se propose donc de questionner la place de la musique de publicité à l’intersection entre l’industrie de la musique enregistrée et l’industrie publicitaire, notamment dans les mutations conjointes qu’elles ont connues au tournant du xxie siècle. Sa perspective particulière, originale, cherche par ailleurs à articuler deux réseaux de problématiques rarement pensés ensemble : le rapport entre les logiques socio-économiques des acteurs concourant à la production et la réalité esthétique des productions culturelles.

Maître de conférences en Sciences de l’information et de lacommunication à l’Université Paris 8, après une double formation en communication et en musicologie, Christophe Magis est chercheur au Centre d’études sur les médias, les technologies et l’internationalisation (Cemti). Ses recherches portent notamment sur les mutations des industries culturelles dans une perspective critique articulant la Théorie critique et l’économie politique de la communication.

ISBN : 978-2-84934-209-1