Faire le mur ?

Le monument international de la réformation a 100 ans

Alexandre Fiette

Souhaitant rappeler par un monument ce qu’elle doit à la Réforme, Genève lance en 1908 un concours international. Parmi les nombreux projets, celui des architectes Laverrière, Monod, Taillens et Dubois fait l’unanimité. Sa sculpture, proposée originellement par Reymond, est naturellement confiée à Bouchard et Landowski et compose une étonnante page d’histoire du calvinisme. Plus de 100 pièces rassemblées à la Maison Tavel retracent dans cette exposition la genèse et la construction du Monument international de la Réformation, plus communément appelé « Mur des Réformateurs ». Projets refusés, sculptures recommencées, images détournées, mais aussi plans et vues artistiques ou techniques rendent compte de l’histoire d’une œuvre dont la notoriété n’est plus à démontrer depuis son achèvement en 1917.

Livre co-édité avec le musée d'Art et d'Histoire de Genève.

ISBN : 979-10-92054-74-3